25 nov. 2014

ILLUSTRATIONS - EVOLUTION CULTURELLES ET TECHNOLOGIQUES



Voici une série d'illustration minimalistes qui compare l'évolution des tendances culturelles et technologiques de ces dernières années. Ces affiches ont été réalisées pour le site Zomato, qui est un site de recherche de restaurants et de bons plans (pas encore disponible en France).

Je trouve cette série nommée "For the times they are a-changing" vraiment sympa et cela ne nous rajeunit pas ...



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲


Rendez-vous sur Hellocoton !

19 nov. 2014

CINEMA - " A GIRL AT MY DOOR"

 
" A Girl At My Door " de July Jung

Un premier film intéressant, ambitieux mais malheureusement inabouti et un peu trop long. 

Pourtant, les thèmes abordés laissaient présager du meilleur, avec une véritable plongée dans la Corée rurale et désœuvrée (alcoolisme, violence, immigration, travailleurs sans papiers, homosexualité...).

Tout le film repose sur deux actrices extraordinaires. Leur relation peine cependant à émouvoir et les mécanismes mis en place paralysent les émotions. On ne parvient pas à y croire ou trop peu. Les personnages hurlent et pleurent pendant deux heures sans jamais susciter les même sentiments chez le spectateur. Comme une froideur, une distance involontaire. 

Plus de subtilité aurait permis de ne pas forcer le cœur des gens et de les laisser s'abandonner sans se sentir forcés. Comme un problème de dosage. Il y a dans ce naturalisme et cette envie de vouloir bien faire une énergie qui n'est pas maîtrisée. Trop de longueurs, trop de distance et trop de complaisance dans les séquences clés. Il y a une forme de répétition qui s'épuise et fait décrocher le spectateur à mesure que le temps passe.

Un bon film mais qui déçoit tant on sent que l'on est passé à côté d'une très grand et beau film. Une réalisatrice à suivre de près...

Guillaume Foirest


▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 nov. 2014

CINEMA - "La prochaine fois je viserai le coeur"


"La prochaine fois je viserai le coeur" de Cédric Anger

Adapté d'un fait divers à la fin des années 70, celui du gendarme et tueur de l'Oise (Alain Lamare), le film de Cédric Anger prend le parti pris de délaisser l'enquête et la traque au profit d'une plongée vertigineuse et glaciale dans la peau du tueur. Parti pris efficace, sans complaisance, brut et sans artifices.

Un polar sombre, désespéré qui ne cherche jamais à faire la leçon ou à donner de réponses mais qui dresse implacablement et avec humilité le portrait d'un homme seul, inadapté socialement, qui va succomber à ses pulsions mortifères.

La mise en scène est à l'opposé de la rudesse du sujet, elle est discrète, toute en légèreté, planante, sourde mélodie dissimulant l'horreur, elle s'attarde sur les détails, les silences, les mensonges, les gestes quotidiens apparemment insignifiants.

On suit les errances du personnage principal incarné avec justesse, subtilité et d'une redoutable efficacité par Guillaume Canet qui montre ici toute l'étendue de son talent. La performance de cet acteur, a balayé en presque deux heures toutes mes précédentes réticences. Il est, à juste titre, tout simplement et modestement "monstrueux" dans ce film. La poésie émerge de l'horreur et laisse un grand vide lorsque soudainement tout s'arrête laissant place au silence et à mille questions dont les réponses resteront à jamais enfouies dans le cerveau d'Alain Lamare.

Un bel hommage au cinéma de Melville et aux films noirs. Le cinéma français a encore de belles choses à montrer, si on ne le cadenasse pas, par peur, par bêtise ou par rigidité. C'est un bel exemple, un très bon film, loin de qui se fait habituellement dans le registre du film noir ou du polar. N'y allez pas pour avoir de l'action ou des courses poursuites mais pour vivre une expérience effrayante et captivante dans la tête d'un tueur.


Guillaume Foirest



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲


Rendez-vous sur Hellocoton !

17 nov. 2014

RECETTE - SALADE D'INSPIRATION THAI IMPROVISEE


Vendredi dernier j'ai préparé un diner thaï, il me restait quelques ingrédients "exotiques" et j'ai ainsi réalisé une salade d'inspiration thaï improvisée qui a eu son petit succès.

Je partage ainsi avec vous cette recette toute simple, préparé en 15 min top chrono. J'espère que vous apprécierez cette recette soit à réaliser avec les mêmes ingrédients ou bien pour vous en inspirer et faire avec ce que vous trouverez dans vos placards.

INGRÉDIENTS pour 4 personnes

- Un paquet de jeunes pousses
- Tomates cerises
- 1/2 bouquet de coriandre ciselé
- 1 citron vert
- Cacahuètes non salées concassées
- 1 boite de thon
- 2 mozzarellas di Buffala
- Sauce soja + Huile de tournesol + poivre

1- Pour la sauce mélangez le jus d'un demi citron vert + une cuillère à soupe d'huile de tournesol + deux cuillères à soupe de sauce soja + poivre ;

2 - Mélangez tous les ingrédients (sauf la mozzarella et les cacahuètes) avec la sauce dans un saladier ;

3 -Préparez les assiettes et disposez sur chaque assiette une demi mozzarella tranchée et saupoudrez le tout de cacahuète.

15 minutes chrono je vous disais ;)

Bon ap'

 

▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲

 



Rendez-vous sur Hellocoton !

16 nov. 2014

ILLUSTRATIONS - CONCEPTUAL WORK DE DOMENIC BAHMANN



Il y quelques jours je vous présentais les illustrations de Javier Perèz qui détournait les objets du quotidien pour réaliser des illustrations minimalistes (article à retrouver ici).

De  nouveau, je partage avec vous ce "type" d"illustration avec le travail de Domenic Bahmann, Directeur artistique, Photographe et donc illustrateur, qui lui aussi détourne les objets du quotidien dans un esprit décalé et un peu oldschool pour ses illustrations.


DOMENIC BAHMANN
Site web
Fan page Facebook
Instagram @domfriday



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲

Rendez-vous sur Hellocoton !