26 déc. 2014

CINEMA - "LOIN DES HOMMES" de David Oelhoffen


Synopsis : 1954. Peu de temps avant le début de la guerre d'Algérie, deux hommes que tout oppose, isolés au coeur de l'Atlas algérien, se rencontrent et voient leur destin basculer avec l'Histoire qui réveille de vieilles blessures. "Daru", d'origine espagnole mais ayant grandi en Algérie, est un ancien commandant qui s'est battu aux côtés d'algériens pendant la seconde guerre mondiale.

Devenu instituteur, il apprend le français à de jeunes enfants vivant dans les montagnes, coupés su monde. "Daru"se voit contraint par la gendarmerie d'escorter un jeune berger à son procès, Mohamed, coupable du meurtre de son cousin. Poursuivis par des villageois réclamant la loi du sang et par des colons instrumentalisés, les deux hommes fuient à travers les montagne dangereuses de l'Atlas. Ensemble, ils vont lutter pour retrouver leur liberté et envisager un nouvel avenir.

Adaptation libre d'une nouvelle "L'hôte" d'Albert Camus , le réalisateur "David Oelhoffen" réalise un film somptueux et poétique sur la destinée de deux hommes, aux prémices de la tempête meurtrière et historique de la guerre d'Algérie qui mènera à son Indépendance en 1962. 

Film français au casting prestigieux et international, notamment avec l'immense et magnétique Viggo Mortensen et le non moins charismatique Réda Kateb qui réalisent tous deux une très grande performance dans une très grande aventure humaine.

Un film sensible, sec et intelligemment subtil qui évite toute idéologie, toute tentative d'approche philosophique ou trop intellectuelle. "Loin des Hommes" parle avant tout de ces deux victimes de l'histoire, de cette rencontre salvatrice et inespérée, des choix respectifs qu'ils vont devoir faire ensemble, puis seuls pour se relever et vivre libres.

C'est un film profondément humaniste mais sans paternalisme, sans maladresse, sans condescendance occidentale qui s'aventurerait à creuser un sujet qu'il ne maîtriserait pas. Voyage intérieur et introspection nécessaire en ces temps de violences, d'incompréhensions et de divisions. La question du choix. Agir ou simplement Renoncer. L'opposition entre le conflit intérieur et moral et le conflit extérieur, politique, est là, sans avoir besoin de mots. Tout se passe dans les silences, les regards et quelques éclats rares mais précieux tant la vérité qui est crachée est nécessaire, pire, vitale.

(Photos I-phone 4s sans lumière... Mais bon c'est juste pour le cadeau ;))
En choisissant Viggo Mortensen, la question relative à l'identité française du héro pouvant être soulevée est soudainement balayée. Et c'est tant mieux, cela fera taire les connards. Car qui mieux que Voggo Mortensen pour incarner un "citoyen du monde"... (Américano-danois aux origines espagnoles et parlant français...) C'est un pied de nez aux mauvaises langues et aux personnes qui pourraient être mal intentionnées.

Humanité et Humilité résument bien ce film par moments trop lent, trop contemplatif mais jamais à l'excès. Toujours dans un souci de respirer, de nourrir l'histoire, le propos, mais sans jamais oublier de faire rendre ce 3ème personnage omniprésent et inquiétant qu'est la Nature, l'Atlas algérien. Ces terres désertiques, inhabitées, cette roche noire, cette poussière qui recouvre et fait disparaître les Hommes.

Après "La Voie de l'Ennemi" de Rachid Bouchareb... Un souffle délicat caresse le cinéma hexagonal avec ce film qui je l'espère trouvera son public et restera à l'affiche le temps de faire parler de lui. Et comme j'ai assisté à l' avant-première, je me permets de joindre une photo du débat de clôture. A l'image du film, intelligent, sensible, des comédiens investis et qui savent parler de leur film. Et un réalisateur présent, la tête sur les épaules, avec des tripes et du courage. 

Putain ça fait du bien et tout ça chez Pathé...Je pourrais bientôt sonner chez eux...

Guillaume Foirest


 

▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 déc. 2014

CINEMA - "LE HOBBIT 3 : La bataille des 5 armées " de Peter Jackson


Soyons honnête, fan d'héroic-fantasy, de JDR et de l'univers de J.R.R TOLKIEN, difficile d'être objectif...

Pourtant, il était temps que cela se termine.

Quelque chose s'est épuisé depuis "Le Seigneur des Anneaux" et il faut accepter de passer à autre chose.

Le spectacle est là, on en prend plein la gueule mais les enjeux de ce dernier volet sont minces. Et les combats d'armées pas terribles, bien moins intéressants que les duels qui eux sont soignés.

Dernière remarque, je m’interroge toujours sur la 3D et encore davantage sur ce procédé HFR (High Frame rate) qui soit-disant permet d'augmenter la fluidité et la sensation de réalité en passant de 24 images seconde à 48... Personnellement, cela me fait l'effet inverse et ça me dérange... Je trouve que cela n'apporte rien et crée même une distance, un temps d'adaptation désagréable.

Bref !

Enjoy this last Hobbit !!!


Guillaume Foirest



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲


Rendez-vous sur Hellocoton !

19 déc. 2014

MES FILMS CULTES DE NOEL !

Pour moi noël c'est simple, c'est synonyme de bons repas en famille, de cadeaux, de cuisiner, de jouer à des jeux de société et de regarder les films qui passent traditionnellement chaque année à la TV.

Voici les films que j'aime revoir chaque année ...

♥ Le père noël est une ordure


L'inévitable "Père Noël est une ordure" est juste le film culte que je ne me lasse pas de voir, revoir, période de noël ou pas d'ailleurs. Les acteurs, les répliques qui sont devenues cultes, les looks vintage improbables, ... j'aime absolument tout, ce film est magique !!


♥ L’étrange noël de Monsieur Jack

 

Vous le savez maintenant, j'adore Tim Burton. Bien que "L'étrange Noël de Monsieur Jack" ne soit pas l'un de ses films préférés. J'aime bien le regardé pour noël, il a pas forcément bien vieilli mais pas grave, l'ambiance est là.


♥ Maman j'ai raté l'avion

 

Ahlalalala "Maman j'ai râté l'avion", ce n'est certes pas un chef d’œuvre mais ce film me rappelle tellement la période de noël pendant mon enfance. Macaulay Culkin encore tout mignon, les méchants horribles et bêtes, des sapins de noël et de la neige, des gags premiers degrés, ... J'adore !!


♥ Miracle sur la 34th Avenue


 "Miracle sur la 34th Avenue" est le film plus classique de ma sélection sur Noël avec notemment un vrai Père-noël. L'histoire est un peu neuneu mais il rentre quand même totalement dans ma sélection et j'aime le revoir avec un bon thé et mon plaid pilou pilou pour noël.


♥ Love actually


Je termine ma sélection avec "Love Actually", un film beaucoup plus récent et adulte dans ma liste de film "à voir pendant cette période". Le film joue sur la magie de noel. J'aime vraiment ce film, les acteurs, la bande originale, l'ambiance de noël, ... (et d'ailleurs M6 la déjà diffusé lundi dernier).

Et vous quels sont les films que vous aimez revoir à noël, vous vous retrouvez dans cette liste ?

Devenez fan du blog sur FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM - HELLOCOTON 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 déc. 2014

CINEMA - LA FRENCH de Cédric Jimenez


Avec plus de 20 millions d'euros de budget, soit le plus gros budget français de l'année 2014, on pouvait s'attendre à un film à la hauteur de ses ambitions.

Et bien non, c'est décevant et sans grand intérêt.

La faute à un scénario trop balisé, des personnages qui manquent cruellement de caractérisation et d'enjeux. Un montage alterné qui donne un faux rythme et ne confronte jamais les protagonistes de cette extraordinaire chasse à l'homme, de cette marquante histoire du grand banditisme des années 70-80. C'est plat, c'est long, c'est triste à mourir Marseille quand on oublie de la faire vivre et de la faire vibrer cette belle cité phocéenne.

Ne parlons même pas de la musique omniprésente qui souligne chaque scène dans un élan volontariste de sauver les apparences. Comme une de bouée de sauvetage complaisante et vaine.

Que dire des comédiens, ils semblent eux-même noyés sous le poids de leurs références et de leurs prédécesseurs. A la limite de surjouer. En roue libre. Abandonnés par un scripte pauvre.

Gilles Lellouche est pourtant à la hauteur mais n'a malheureusement pas grand chose à nous raconter de ce "GAËTAN ZAMPA", de cet homme charismatique qui a régné sur Marseille pendant 20 ans, de ce parrain qui a fini par se suicider en taule. Heureusement, les rôles secondaires donnent de la respiration à cette vision manichéenne et un peu pataude de l'histoire de la French Connection. Notamment avec Céline Sallete au rôle cependant insignifiant, Bernard Blancan, Noussa Masskri, Cyril Lecomte ou encore Guillaume Gouix... Mais cela ne suffit pas.

N'est malheureusement pas Scorsese ou Friedkin qui veut. Il ne suffit pas d'avoir l'argent, faut-il encore avoir des couilles et quelque chose à raconter qui dépasse la simple anecdotes "du flic et du gendarme".

C'est une histoire d'Hommes, hors il semble qu'ils aient été oubliés, pire abandonnés.


Guillaume Foirest


▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲
Rendez-vous sur Hellocoton !

11 déc. 2014

ILLUSTRASTIONS - JCDC MON AMOUR


Parfois il y a des artistes, créateurs, acteurs, architectes, ..., qui nous marquent et pour lesquels vous suivez leur évolution et leurs créations au fil du temps et à chaque fois c'est pareil vous aimez encore et encore.

Aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours adoré Jean-Charles de Castelbajac. Adoré oui oui adoré, que ce soit pour ses collections de vêtements colorées et décalées, ses collaborations avec certaines marques et designers (j'ai le souvenir de sa collaboration avec rossignol pour des combinaisons de ski que je rêverai de trouver aujourd'hui), des évènements (la toge de Jean-Paul II avec des croix de toutes couleurs c'est lui !) et puis aujourd'hui de plus en plus de dessins et de peintures.

Je collectionne ainsi depuis maintenant quelques années des pièces jcdc dans mon dressing (robes, jupes, hauts, sneakers, manteau, ...) avec une favorite : ma robe mickey dorée d'une magnificence incroyable !

A l'occasion, il faudrait que je vous montre toutes ces pièces que je chérie et que j'adore comme des petits trésors mais aujourd'hui je voulais surtout partager avec vous ses illustrations qu'il fait à la craie ou aux poscas dans la rue un peu partout où il passe. D'ailleurs si vous aimez, vous aurez plus de chance de tomber sur ces poétiques illustrations éphémères en vous baladant près du canal Saint-Martin où se trouve son atelier. Je dis ça je dis rien, sinon suivez son Instagram et comme ça quotidiennement vous aurez votre petit dose colorée jcdc ...


Jean-Charles de Castelbajac
Facebook : Page
Instagram : @jcdecastelbajac



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 déc. 2014

NEW IN - POUR MES 32 ANS


Le mois dernier j'ai eu 32 ans, oui oui 32 ans ... 32 ans et deux enfants ... ça pique un peu mais ça va et puis cette année j'ai pu fêter ça comme bien il faut, alcool à gogooooo (l'abus d’alcool est bien évidement dangereux pour la santé et à consommer avec modération).

Et donc en plus de la soirée très arrosée et bien entourée, j'ai été très gâtée par mes amis et mon amoureux avec pleins de cadeaux : un manteau doudou de chez Pull & Bear, trois rouges à lèvres, un super cache pot en tissu homemade (@jamboncheese), des boots qui déboitent de chez Jonak (celle-ci), une journée chez Disney, un gros pull en laine (qui pique) de chez Gap, un nouveau parfum Diptyque que j'adore, une journée de compète dans un magnifique spa, ... 

Et puis aussi une panoplie bonnet+écharpe, un cd (oui oui je suis old school j'utilise encore des cd), une bande dessinée, des bougies, une nouvelle coque de téléphone, ..., mais tout cela je ne l'ai pas pris en photo.

Me voilà ainsi gâtée comme jamais avec pleins de nouveautés dans mon dressing, merci merci encore à tous ♥ 



▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲


Rendez-vous sur Hellocoton !