3 févr. 2015

CINEMA - "FOXCATCHER" de Bennett Miller

15ème toile de l'année 2015 : "Foxcatcher" de Bennett Miller

Un très très bon film malheureusement inspiré d'une histoire vraie : à la hauteur des attentes qu'il suscitait avec une bande annonce très intelligente (pour une fois)... Puissant. Noir.Tragique. Un des films à voir en ce début d'année 2015 !!!
Des comédiens impliqués et et d'une justesse qui a de quoi faire pâlir nos petits frenchy. Steve Carrell est démoniaque, ambigu et inquiétant dans son rôle de mécène, utopiste et patriote d'une Amérique dont il veut redorer le blason, de père tout puissant pour de jeunes lutteurs en quête de gloire, de repères, d'un sens à leur existence, de fils invisible, écrasé par le poids de son statut, de sa condition sociale et qui voudrait tant bien que mal exister aux yeux de sa mère sur le point de mourir. Channing Tatum et Mark Ruffalo campent deux frères, deux lutteurs d'une intensité si réelle, à fleur de peau, que cela vise au coeur sans détours et fait tomber toute carapace. On est emporté, captivé, pris dans la mécanique implacable de ce drame d'une efficacité redoutable. Une mise en scène délicate, intelligente et sensible. Sonder l'Amérique, ses idéaux, ses rêves déchus... Le désir de se réaliser, à tout prix, qu'importe la voix pour y arriver. Le rêve américain a le gout du sang et des larmes.
Un très très bon film malheureusement inspiré d'une histoire vraie : à la hauteur des attentes qu'il suscitait avec une bande annonce très intelligente (pour une fois)... 

Puissant. Noir.Tragique.

Un des films à voir en ce début d'année 2015 !!!

Des comédiens impliqués et d'une justesse qui a de quoi faire pâlir nos petits frenchy.

Steve Carrell est démoniaque, ambigu et inquiétant dans son rôle de mécène, utopiste et patriote d'une Amérique dont il veut redorer le blason, de père tout puissant pour de jeunes lutteurs en quête de gloire, de repères, d'un sens à leur existence, de fils invisible, écrasé par le poids de son statut, de sa condition sociale et qui voudrait tant bien que mal exister aux yeux de sa mère sur le point de mourir.

Channing Tatum et Mark Ruffalo campent deux frères, deux lutteurs d'une intensité si réelle, à fleur de peau, que cela vise au cœur sans détours et fait tomber toute carapace.

On est emporté, captivé, pris dans la mécanique implacable de ce drame d'une efficacité redoutable. Une mise en scène délicate, intelligente et sensible.

Sonder l'Amérique, ses idéaux, ses rêves déchus... Le désir de se réaliser, à tout prix, qu'importe la voix pour y arriver.

Le rêve américain a le gout du sang et des larmes.

Guillaume Foirest 

▲▲▲▲ SUIVEZ-MOI FACEBOOK - TWITTER - INSTAGRAM & HELLOCOTON ▲▲▲▲
Rendez-vous sur Hellocoton !